L’hypnose pour sortir d’un état dépressif

Sortir d’un état dépressif par l’hypnose Ericksonienne
29 novembre 2013
An primary student depress at the school
Stress scolaire et hypnose Ericksonienne
11 avril 2014
femme ds lumiere

femme ds lumiereD’une manière générale l’hypnose Ericksonienne est indiquée dans des domaines très vastes et particulièrement dès que le psychisme bloque la personne dans sa vie et son évolution. Le stress, les phobies, les dépendances, les fatigues inexpliquées, les difficultés de concentration…

Hypnose Ericksonienne et état dépressif

Si la dépression grave relève d’un traitement médical, les recommandations préconisent une thérapeutique complémentaire dans les états dépressifs modérés ou légers. L’hypnose Ericksonienne propose une réponse pertinente aux états de stress, d’anxiété, aux angoisses et aux états dépressifs. Holistique, elle prend en compte l’individu dans toute sa richesse personnelle et en révèle les capacités, les facultés d’adaptation, les valeurs fortes. C’est un chemin d’épanouissement personnel.

Les contres indications sont minimes : à moins d’être atteint d’un grave trouble de la personnalité, l’hypnose Ericksonienne s’adresse à tous.

L’hypnose Ericksonienne : efficace et reconnue

Milton Erickson, psychiatre américain reconnu, a mis au point une hypnose innovante et douce. Cette méthode a prouvé son efficacité et a fait école dans le monde entier.

L’état d’hypnose a été identifié comme l’une des modalités de la conscience éveillée par l’EEG. Lors d’un test visuel en état modifié de conscience, l’activation du cerveau est du même ordre que lors d’un test en visualisation réelle. Des expériences récentes démontrent la dynamique et la plasticité cérébrale. Il est prouvé que les neurones se régénèrent toute la vie, et que l’apprentissage et l’adaptation font partie des facultés permanentes du cerveau. L’hypnose Ericksonienne utilise cette plasticité, cette faculté d’adaptation et d’apprentissage, et se sert des émotions comme moteur du changement.

L’état dépressif

L’hypnose Ericksonienne est particulièrement adaptée aux états dépressifs modérés ou légers parce qu’elle agit sur l’émotionnel, et qu’elle donne la capacité de contacter les ressources profondes, enfouies  dans un espace pré-conscient ou inconscient.

A l’origine de la dépression, il peut y avoir une émotion forte, volontaire ou involontaire, un deuil, un accident, une séparation, un déménagement, un mariage, mais il peut y avoir aussi tout simplement une accumulation d’événements difficiles, qui ont occasionné une stratégie de mise à distance de l’émotionnel négatif. La personne consacre alors  une certaine énergie pour  s’insensibiliser, se protéger, s’adapter… à partir d’un certain niveau quantitatif ou qualitatif d’expériences négatives, l’esprit ne peut plus gérer, il n’a plus de ressources pour se tenir protégé : il cède sous la pression, des crises d’angoisse ou de fatigue arrivent , comme une alerte de l’inconscient pour solliciter une aide différente, extérieure. Personne n’est à l’abri : un état dépressif peut arriver à tous.

Au cours d’un épisode dépressif, l’état interne de la personne est altéré, ses pensées génèrent des émotions pénibles, et incontrôlables. La personne n’a que peu de désir, l’envie et la motivation ont disparu y compris bien sur dans les domaines qui apportaient satisfaction avant l’épisode dépressif. La fatigue s’installe de façon permanente. La personne ressent une forme d’impuissance face à une existence insatisfaisante. Le sujet ne veut plus rien  et surtout à l’impression que toute quête est vaine : «à quoi bon»… les pensées négatives, l’émotion négative, l’état de non-désir, et le sentiment d’impuissance, à quoi on ajoute   la plupart du temps des troubles du sommeil : la personne est privée de son capital énergie, et le cycle se boucle de cette manière…l’énergie en baisse amène une passivité…et une incapacité à s’imaginer en situation positive…etc…c’est une véritable souffrance morale qui isole le sujet.

Le thérapeute invite la personne à écouter et adhérer à un récit imagé et chargé de sens. La personne vit alors un état de rêverie, puis  de détente profonde qui lui permet de se remettre en contact avec ses ressources personnelles. Il ne s’agit pas que de se laisser bercer par de douces paroles -même si c’est déjà satisfaisant en soi- mais bien d’aller chercher les capacités personnelles à s’adapter de façon plus respectueuse d’elle même aux besoins de son parcours de vie. Il s’agit donc d’un accompagnement précis et ciblé en fonction des besoins personnels, et des ressources propres de la personne, appuyé par son expérience individuelle.

La personne est accompagnée en fonction de ses capacités à gérer son émergence, à son rythme, en sécurité et dans un climat de confiance. Elle est soutenue, comprise et guidée pas à pas vers son mieux être.

 Pour en savoir plus…

Si vous pensez que l’hypnose Ericksonienne est bénéfique dans votre cas, ou si vous voulez en discuter je vous invite à entrer en contact avec moi au 07 82 66 26 21 : n’hésitez pas à laisser un message si je ne peux vous répondre immédiatement!