L’hypnose contre le stress post-traumatique

On parle de TSPT : Trouble du Stress Post Traumatique.

Lorsqu’une personne a été victime d’un accident, d’une agression, et qu’elle a vécu une expérience de danger grave menaçant son intégrité, lorsqu’elle est confrontée à un deuil, il s’en suit des troubles graves, la personne évite tout ce qui peut lui rappeler de près ou de loin cet événement, a malgré tout des flash back qui surgissent d’une manière impromptue, des cauchemars souvent en similitude avec l’événement vécu…

Les conséquences sont graves, il y a une difficulté d’adaptation elle ne sait plus comment faire face. On observe souvent un comportement étrange, des phobies, des peurs puissantes et irraisonnées.
Il y a un sentiment de désespoir, ou d’horreur, comme si une part du sujet était resté encore «coincé» dans cette situation. La concentration est difficile, il y a des difficultés relationnelles, une détresse permanente. Peur de tout, et peur d’avoir peur.

Dans ce cas, la technique utilisée plus particulièrement sera le RITMO, c’est à dire l’EMDR en simultanéité avec de l’hypnose.

Les stimulations de l’EMDR constituent une sorte de «dés-archivage» du traumatisme. L’effet d’une séance de Ritmo (EMDR + Paroles hypnotiques) est très apaisant. Le sujet entend, sait qu’il est en séance et en même temps part dans un voyage intérieur libérant. Il faut bien entendu plusieurs séances pour arriver à un bon résultat. A la fin du traitement, la personne se rappelle intellectuellement de son expérience traumatique, mais l’émotion liée à cette expérience aura énormément baissé. Il s’opère un processus de libération du traumatisme, de la manière la plus adaptée pour lui même. Le résultat d’un travail est durable dans le temps. C’est à dire qu’une émotion désactivée ne reprend pas sa vigueur ultérieurement.