Le sommeil

Spontané et naturel, le sommeil s’impose dans nos vies comme une évidence. Comme s’il ne se passait rien pendant ce moment là, le sommeil représente un blanc dans la vie, ou plutôt un noir…un vide, une absence d’action.

13% des français considèrent que dormir est une perte de temps. Pourtant, le manque de sommeil pose des problèmes à un grand nombre de personnes. En moyenne, nous dormons tous 1h30 de moins qu’il y a 50 ans. Résultat, 45 % des jeunes adultes considèrent qu’ils sont quotidiennement en carence de sommeil. C’est un constat, plutôt alarmant, surtout quand on sait qu’il existe des moyens simples pour retrouver de la sérénité au repos. Hypnose Ericksonienne, EMDR, EFT… les solutions sont nombreuses pour combattre les insomnies.

Difficultés et symptômes du manque de sommeil

Se réveiller dans la nuit n’est pas en soi un problème, ce qui en est un par contre, c’est de ne pas pouvoir se rendormir rapidement. Chacun d’entre nous a besoin d’une certaine quantité d’heures de sommeil par jour, et sur ce point, nous sommes tous différents. On cite souvent le cas de certaines personnes connues (et souvent fortement investies dans leur vie) qui dorment très peu.

Mais tout le monde n’est pas programmé pour arriver à suivre le même rythme de vie. Que vous dormiez 5 ou 9h, l’important est de pouvoir se réveiller chaque jour en se sentant en forme pour pouvoir attaquer positivement la journée.

Il existe plusieurs types d’insomnie : soit la personne tarde à s’endormir, soit elle se réveille dans la nuit et éprouve des difficultés à se rendormir. Il est aussi possible que son sommeil soit perturbé par des cauchemars. Certains peuvent même subir des nuits blanches fréquentes.

Il y a généralement de l’anxiété dans celui ou celle qui s’allonge sur son lit et ressasse ses problèmes personnels sans parvenir à s’endormir. Plus l’heure tourne et plus la nervosité monte… viennent alors les pensées négatives “je vais être fatigué demain, j’aurais une mauvaise journée et ça ira encore plus mal dans ma vie…”, c’est un cercle vicieux.

Lorsque le sommeil est trop léger ou régulièrement interrompu, le corps reste dans un état d’alerte qui n’est pas propice au repos. Les cauchemars répétés sont aussi éprouvants car ils font appel à des émotions profondes et à fort impact. Tout le monde peut connaître des situations d’insomnie différentes, les symptômes changent et on peut tour à tour se retrouver dans une configuration ou une autre. L’important est que ça ne devienne pas une habitude.

L’importance du sommeil pour le corps et l’esprit

Il est important de bien comprendre les effets du manque de sommeil sur l’organisme. Pendant le sommeil, l’organisme se régénère et l’inconscient traite les informations, mémorise, intègre et apaise les tensions.

Les études scientifiques ont montré que le manque de sommeil influe sur la prise de poids, les maladies cardiovasculaires, la baisse des défenses immunitaires, les céphalées, l’hypertension, la fragilité de la mémoire et bien évidemment sur la somnolence en journée.

C’est dire les bénéfices que l’on a à prendre soin de la qualité de son sommeil. Combattre les insomnies est donc primordial ! Chaque jour qui commence est une aventure et nous permet d’avancer dans notre vie, de nous accomplir, jour après jour. Et pour s’accomplir au mieux, il faut se régénérer.

Il est préférable de consulter un médecin pour établir un check up concernant votre sommeil. Cela vous permettra de rechercher les causes de vos troubles. A partir du moment où aucune cause physique n’est établie clairement, on peut conclure à des raisons d’ordre émotionnel et comportemental.

Le stress, la dépression, l’inquiétude, les tensions dans la vie… tout ceci peut générer un dialogue intérieur négatif qui n’incite pas à la détente et à l’endormissement. Je dis souvent que se préparer à s’endormir, c’est comme débarrasser son mental du contexte du quotidien. Cela revient à mettre tout cela sur la table de chevet en se disant que la nuit apportera de l’inspiration et de l’énergie pour le lendemain…

Hypnose : quelles solutions pour le manque de sommeil ?

Bien identifier les causes émotionnelles

Le sommeil est un reflet de votre qualité de vie émotionnelle, des relations que vous entretenez avec vous même et avec le monde. Les troubles du sommeil peuvent être liés à une problématique momentanée ou constante dans votre vie… mais cela reste à voir, nous explorerons la piste en dialoguant.

Avec l’hypnose Ericksonienne et conversationnelle, nous pourrons réunir les informations concernant les thématiques émergentes et tendues qui occupent actuellement votre vie et votre esprit. Ensuite avec l’EMDR et l’EFT, nous stimulerons l’émergence des solutions et la libération des émotions et des blocages personnels.

Pour apaiser la qualité de sommeil si vous êtes sujet aux cauchemars, la thérapie EMDR peut être parfois plus indiquée. Les cauchemars sont souvent révélateurs de traumatismes psychologiques et d’émotions fortes que l’inconscient a besoin de digérer. Ils sont la preuve qu’il existe en vous des problématiques pressantes et de grande importance qu’il faut traiter rapidement. L’inconscient exprime par ces rêves une nécessité de traiter certaines thématiques personnelles.

Nous effectuerons également un travail sur le comportement : il y a une sorte de contexte environnemental lié au sommeil, et parfois, les mauvaises habitudes se sont installées. Si l’on évacue les émotions profondes intérieures, alors de nouvelles bonnes habitudes pourront éclore.

Quelques recommandations pour bien dormir

Au moment de vous endormir, votre corps doit être fatigué et détendu. N’hésitez pas à pratiquer une activité physique pour évacuer les tensions. Une activité physique pratiquée tard le soir est excitante. Donc le soir pratiquez plutôt une activité physique de détente, marcher un peu, nager tranquillement et pas trop longtemps…

Un sommeil paisible, cela passe aussi par une alimentation équilibrée. Il vaut mieux se nourrir sainement d’une manière générale et manger léger le soir afin d’éviter les problèmes de digestion pendant la nuit. Il semble également logique d’éviter le café et les excitants, surtout le soir.

Le lieu de sommeil doit être bien aéré et régulé à une température modérée. Il doit aussi pouvoir vous proposer une ambiance calme et de l’obscurité. Pensez en effet à bien gérer votre exposition à la lumière : privilégiez une exposition régulière en journée, et le soir le plus d’obscurité possible, cela facilitera la régulation de la mélatonine.

Enfin, il est important de caler votre sommeil sur des horaires réguliers, afin d’habituer votre organisme à un rythme. Et ne regardez pas l’heure sur votre réveil en cas d’insomnie… voir les minutes qui défilent, c’est frustrant !