Thérapie par l’hypnose : comment ça marche ?

Vous sentez au fond de vous qu’un mal être s’est installé ? Vous avez peut être essayé d’autres techniques qui n’ont pas fonctionné pour sortir de votre état dépressif ou traumatique ? Si vous envisagez la thérapie par l’hypnose, je vous partage ici quelques conseils de par mon expérience d’hypnothérapeute.

La thérapie par l’hypnose, c’est quoi ?

thérapie par l'hypnose
« Lorsque nous ne sommes plus en mesure de changer une situation, nous sommes mis au défi de nous changer. » Viktor Frankl

Définition

Selon l’étymologie grecque, thérapie signifie «cure», «soin». L’hypnose est un état modifié de conscience, contrairement à son étymologie qui l’associe au sommeil.

Voir mon article sur l’hypnose Ericksonienne pour plus d’information.

La thérapie par l’hypnose est un soin apporté lors d’un état modifié de conscience. On parle de thérapie lorsqu’il s’agit d’un «travail» personnel s’étendant sur une certaine durée, et portant sur des thématiques identitaires profondes, ou des sujets qui ne se règlent pas rapidement en tous cas.

Il y a un certain nombre de séances à prévoir.

En quoi l’hypnose facilite la thérapie

L’hypnose instaure un langage commun entre conscient et inconscient, et rend possible un lâcher prise. Habituellement, chacun s’accroche à ses certitudes, ses croyances limitantes, à son besoin de contrôle, sa peur de l’inconnu, ses réflexes de survie qui empêchent de se transformer et de dépasser les blocages. Grâce au processus thérapeutique et à l’hypnose, les étapes se franchissent, tranquillement. L’inconscient participe et adhère à la demande.

L’homéostasie

Cette tendance à maintenir le système en équilibre est aussi applicable à la vie psychique. Les rêves par exemple jouent ce rôle. Lors d’une séance la vertue d’homéostasie est sollicitée. C’est cette fameuse capacité au retour à l’équilibre, au confort qui agit pour que la personne dépasse ce qui actuellement la fait souffrir. Pendant mes séances en cabinet, on parle d’abord, on expose la situation présente puis on se met d’accord sur un objectif de séance, et on met en place des techniques. Le plus souvent, on glisse dans la pratique de l’hypnose de manière très souple.

Que faut-il attendre d’une thérapie par l’hypnose ?

attentes thérapie par l'hypnose

Dans quel cas faut-il recourir à une thérapie par l’hypnose ?

Pour les douleurs récurrentes, les problèmes de santé cadrés médicalement et auxquels la médecine n’apporte pas de réponse, et en complément de soins et d’un traitement médical. On considère également l’hypnose pour le stress et le panel d’émotions «négatives», le Syndrôme de Stress Post Traumatique, la dépression, l’anxiété, les angoisses, le deuil, la mémoire, le sommeil, changement de vie etc. Apprenez-en plus sur les applications de l’hypnose.

Quand peut-on considérer qu’une thérapie par l’hypnose est terminée ?

La personne ressent de l’envie de vivre, une vitalité renouvelée organise le champ personnel. Le corps est beaucoup plus tonique, souvent des douleurs récurrentes diminuent ou disparaissent, on constate un meilleur sommeil, davantage de concentration. Et surtout, du plaisir ! Pendant la période de soins, bien des éléments de la vie qui posaient problème avant s’acheminent vers des solutions positives.

C’est un peu comme si les différents éléments de la vie revenaient en ordre, la personne trouve alors une place qui lui convient dans son environnement, qui la met en valeur, sa juste place. Véritablement, la personne trouve du SENS à sa vie.

On peut mesurer le résultat obtenu par la variation de l’intensité émotionnelle des épisodes traumatiques : bien souvent, quand une personne arrive, il y a une échelle de valeur élevée en ce qui concerne les souvenirs négatifs. Par exemple, la personne pourra dire qu’un événement traumatique datant de XX années est encore à une échelle de 9/10 de peur, de colère, de tristesse… et à la fin c’est au maximum à 2/10, voire, le plus souvent à 0/10. De la même manière on peut contrôler la variation à la hausse des croyances positives.

Les techniques que j’utilise vont vous permettre d’être peu à peu autonome dans votre propre gestion émotionnelle. Instinctivement, par l’action, vous allez apprendre, et d’une manière plus active je vous proposerai des techniques adaptées à votre profil.

La thérapie par l’hypnose, comment ça se passe ?

« L’imagination a le pouvoir de nous rendre infinis.»

John Muir

Tout d’abord la personne expose sa situation concrète, émotionnelle, relationnelle,etc.. Selon la problématique, il se peut qu’en une séance l’objectif parfait soit atteint, ou bien que l’on découpe en sous objectif séance après séance. Dans ce dernier cas, on pose un premier objectif réaliste comme progrès pour la séance.

Cadre de la séance

Une thérapie s’établit sur une relation de confiance. La personne sait mieux que toute autre ce qu’elle ressent, ce qui est envisageable pour elle, donc elle possède ses clés personnelles. Simplement, on les cherche ensemble !

Posture et rôle du thérapeute

Une absolue bienveillance : pas de jugement, chaque personne fait de son mieux, avec ses moyens du moment. Quand je parle de moyens, ce sont les moyens matériels et immatériels : connaissances, compréhension, le courage, la confiance etc…

L’esprit positif : J’ai la parfaite certitude que vous avez les ressources, la solution existe, et que vous êtes capable de trouver les solutions, et l’énergie pour les mettre en place. Mon rôle est de faciliter cela et de vous aider à dialoguer avec votre inconscient.

La posture du thérapeute se veut avant tout rassurante et non violente pour l’esprit.

Posture et rôle du client

Il accepte d’engager sa confiance, il est sincère donc dit la vérité telle qu’il la perçoit, il accepte d’imaginer des choses, et d’accueillir les phénomènes hypnotiques.

Les techniques de thérapie utilisées

Le Ritmo ou EMDR

Utilisé pour traiter les troubles du stress post-traumatique, ce sont des stimulations sensorielles, visuelles, auditives et corporelles, stimulations rythmées, pendants lesquelles j’utilise un langage hypnotique, qui va suggérer à votre inconscient et à votre système émotionnel de transformer le regard porté sur l’expérience. Apprenez-en plus sur cette pratique.

L’EFT ou psycho énergétique

Ce sont des stimulations sur les méridiens d’acupuncture pendant que la personne énonce à voix haute sa difficulté et ce qu’elle déclenche en elle. Souvent conversationnelles, les états de transe sont très variés et doivent constituer une aide. L’hypnose permet un lâcher prise, et un accès à un autre niveau de réalité. Elle invite le dialogue avec l’inconscient. Celui-ci communique avec le corps voir encore les phénomènes hypnotiques et les images, représentations spontanées d’une réalité profonde. Exactement comme dans les rêves les images viennent.

Ma technique de thérapie

Chaque thérapeute est différent, et évolue avec le temps, en fonction de ses centres d’intérêts, de ses découvertes personnelles. J’adapte la technique à la personne et très souvent j’utilise l’hypnose conversationnelle, en tous cas elle commence très conversationnelle, et peut devenir plus formelle. Simultanément je pratique l’EFT pour libérer les émotions et faciliter l’avènement de solutions. Le résultat est très probant.

Les séances de thérapie par l’hypnose

Bien souvent, quand on commence une thérapie, on est impatient d’aller mieux, et c’est une bonne chose. Néanmoins il y a de nombreuses parties à l’intérieur d’une même personne, dont des parties qui résistent au changement. Souvent pour des raisons de sécurité. Si cette merveilleuse impatience brusque les résistances, alors le système se bloque et résiste encore plus. C’est un paradoxe. Plus on veut aller vite, et moins on avance. La bonne attitude consiste à être patient et bienveillant. Donc plutôt se féliciter des progrès réalisés, et se parler intérieurement avec amour. la fréquence dépend des besoins et de la disponibilité du sujet. Par exemple pour une personne très atteinte d’un état dépressif on peut avoir les deux premiers rendez-vous espacés d’une semaine, puis, au fur et à mesure que son état s‘améliore, on espace davantage. Tout dépend de la tension émotionnelle… du nombre de séances. Il est bon d’être assidu, c’est à dire de s’investir jusqu’à l’aboutissement. On peut réaliser une séance ponctuelle pour une question de comportement, quelque chose qui n’entraîne pas d’émotion forte, pas de souvenir traumatique… Il est nécessaire de réaliser des séances suivies pour des thématiques d’identité, d’estime ou des traumatismes.

Nombre de séances

Le nombre de séances ne peut pas se prédire. En règle générale on est souvent surpris de la rapidité et de l’efficacité… En thérapie, il y a une logique qui contribue à restaurer la personne dans sa construction profonde, son identité, le regard qu’elle porte sur elle même, dans son présent, son passé et son potentiel devenir. Cette logique s’inscrit dans un ensemble, les séances sont reliées et cohérentes entre elles. De ce fait, il est bon de s’investir avec assiduité.

Les antidépresseurs

L’hypnose est une technique complémentaire, un traitement antidépresseur est une aide utile si le sujet en ressent le besoin et si son médecin juge nécessaire d’en prescrire. Il n’y a pas de gêne à prendre une traitement antidépresseur et en même temps à suivre une thérapie par l’hypnose.

Conclusion

Dans ce monde qui change très vite et qui nous met à l’épreuve nous avons des chances incroyables, la diffusion rapide d’informations, les progrès technologiques, d’avoir des thérapies brèves, efficaces. C’est une immense chance, pour prendre soin de soi, pour s’adapter au monde et à nos impératifs actuels, être plus heureux, avoir une vie meilleure réussir et s’adapter. Je ne peux que vous inviter à prendre soin de vous, parce que le bonheur se communique, et que si vous, vous êtes plus heureux, alors vous augmenterez le niveau de bonheur de vos proches.

imagination et créativité

« L’équilibre s’est se sentir à sa place. »

Stephen Carrière